Le comportement du cheval

Le cheval un animal sensible et craintif

Le cheval est un animal extrêmement attentif et sensible à tous les éléments de son environnement. Lorsqu’une situation lui semble menaçante, il peut réagir de façon violente et disproportionnée.
Toutes ces réactions de crainte et de peur font partie des comportements normaux de l’espèce, mais peuvent être gênantes, voire dangereuses pour tout propriétaire ou cavalier.
Au quotidien, vous pouvez être confronté à ces situations source de stress et de peur chez votre cheval (transport, compétition, maréchalerie, débourrage, changement d’environnement...) et avoir du mal à les gérer.
.

L'utilisation du cheval par l'homme, une source de stress

Suite à sa domestication par l’homme, le cheval est confronté sans cesse à des évènements nouveaux et inattendus.

Ils peuvent être perçus comme une menace par certains chevaux, ce qui explique des réactions de peur et de défense dans certaines situations du quotidien.

Loin d’être de la "mauvaise volonté" ces refus d’obtempérer sont en fait à mettre sur le compte du stress.

Cela est particulièrement vrai pour les chevaux très émotifs comme certaines races "près du sang" et chez certains individus "sur l’oil", qui sont plus sujets au stress et à la peur.

De plus, la vie en box représente une modification radicale du mode de vie et de l’environnement naturel de nos chevaux

  • - Confinement et réduction de l’activité,
  • - Isolement et diminution des contacts sociaux,
  • - Alimentation discontinue.


Cette vie au box est source de frustrations qui peuvent provoquer des comportements gênants

  • - Agressivité aux heures des repas,
  • - Défauts de socialisation avec les autres chevaux,
  • - Énervement au travail.

Quelles sont les situations source de stress chez votre cheval

De nombreuses situations ou événements de la vie quotidienne peuvent provoquer un sentiment d’inquiétude et de peur chez votre cheval.

Le cheval est particulièrement sensible aux situations nouvelles et inconnues.

    • - Transport
    • - Modifications de son environnement
    • - Terrain de concours,
    • - Changement d’écurie, de cavalier,
    • - Arrivée ou départ d’un cheval du groupe.
    • - Apprentissage de nouveaux éléments
    • - Débourrage,
    • - Montée en van ou en camion,
    • - Maréchalerie, tonte...

          Tout évènement brutal ou inattendu peut également provoquer une réaction de panique :

          • - Coup de feu, musique de concours, passage d’un camion, d’un tracteur, animaux sauvages...

    Comment se manifeste son stress

    Il existe des chevaux particulièrement émotifs. Ces chevaux, dits "sur l’oil", ont souvent tendance à faire des écarts ou des bonds de peur. Ils ont également des difficultés à se concentrer au travail.

    Les réactions de peur et de stress peuvent être à l’origine de nombreuses autres manifestations gênantes telles que

          • - Des difficultés à embarquer en van ou en camion
          • - Des difficultés lors des soins courants
          • - Ne se laisse pas attraper au pré ou "montre les fesses" au box,
          • - Bouge au pansage (tête, ventre),
          • - Tire au renard,
          • - Ne se laisse pas harnacher, difficultés au sanglage,
          • - Refus de la tonte.
          • - Des symptômes généraux
          • - Sudation, tremblements, crottins fréquents.

          Lorsque ces comportements d’évitement et de panique sont systématiquement dirigés vers le même élément, on parle de phobie (du transport, du filet, de la tondeuse...)



          Ces comportements peuvent également entraîner des conséquences néfastes sur la santé du cheval (blessures, coliques...).